Exemples concrets pour assurer le succès de vos communautés : martin aubut et Guillaume Brunet

Dans un mode de partage de connaissances et de réflexions, Guillaume Brunet de Médias Transcontinental et Martin Aubut de Canoë se rencontrent pour le temps du Webcom

Vodpod videos no longer available.

more about « Exemples concrets pour assurer le suc…« , posted with vodpod

Conférence de Martin Aubut et Guillaume Brunet au Webcom, web2.0

Provenant du Blogue de l’ami Guillaume Brunet

Merci à lesaffaires.tv qui vient de mettre en ligne les vidéos les conférences du dernier Webcom Montréal. Vous pourrez y voir ou revoir les Michelle Blanc, Richi Chandra, Laura Fitton, Mark Prensky, Isabelle Juppe et bien d’autres.

Au même moment, Guillaume et moi venons de recevoir les résultats des évaluations concernant notre présentation « intitulée De la recette à la rencontre – ingrédient, recettes, trucs et exemples concrets pour assurer le succès de vos communautés », et je suis très fier de constater que notre présentation a reçu une appréciation bien au-dessus de la moyenne de tous ces conférenciers de renoms.

Entrevue du Dailywom.tv avec Martin Aubut (2e Partie) – Vidéo – zfranky – Espace Canoë

Dans le bon vieux temps; au début du web 2é0. 2e partie de l’entrevue de Pascal Beauchesne avec Martin Aubut, directeur des communautés chez Canoë

Vodpod videos no longer available.

more about « Entrevue du Dailywom.tv avec Martin A…« , posted with vodpod

Archive – le passé, le présent et le futur de reseaucontact.com en 2006

Pour ses 10 ans, ReseauContact.com voit grand. Ce site de rencontres, numéro un au Québec, veut offrir à ses membres toute une panoplie de nouveaux services, notamment des rencontres par téléphone cellulaire. Martin Aubut, directeur de ReseauContact.com et des réseaux sociaux pour Canoë, explique l’évolution de ce «Cupidon» électronique.

Monsieur Aubut, comment est né ReseauContact.com?
ReseauContact.com, un précurseur du monde des rencontres, a vu le jour en 1996, à Chicoutimi, grâce à un visionnaire. Le but de l’entreprise était d’instaurer un réseau d’échanges entre des gens partageant des affinités sur les plans amoureux, amical ou tout simplement professionnel. Il s’agissait de permettre à une communauté sans frontières d’établir des contacts. Ce qui a été créé, en fait, est une plate-forme d’échanges absolument formidable qui est, aujourd’hui, principalement au service des Québécoises et des Québécois, ainsi que des Canadiens anglais grâce à son pendant anglophone Flirt.Canoe.ca.

Pour la suite du texte

//
//